27/05/14 Machine à voyager dans l’espace-temps

Ma machine est composée de 4 éléments propre a son fonctionnement :

Le collisionneur : il est impossible de créer une masse aussi imposante que celle d’une étoile en un point pour pouvoir tordre l’espace, mais il n’est pas impossible de recréer son énergie. Souvenez vous E=MC², ainsi toute énergie est équivalente à une masse et réciproquement. Le collisionneur fait accélérer deux particules à des vitesses proches de celle de la lumière, et les fait se percuter, créant ainsi un plasma de très forte chaleur et donc de très forte énergie.

L’imploseur : malheureusement, cette chaleur est très loin d’être suffisante… Il faut encore multiplier cette grandeur d’un facteur 10^19. L’imploseur affecte le plasma avec une énergie d’un milliards de milliards de Joules, lui permettant d’atteindre la chaleur adéquat. D’où, on a enfin l’énergie suffisante pour tordre l’espace-temps.

Le dilatateur : On a créé ici un mini trou noir, de l’ordre de extrêmement petit. Pour l’agrandir et le faire atteindre une taille exploitable, il nous faut utiliser le dilatateur. Le dilatateur concentre de l’antimatière au centre de ce mini trou noir. L’antimatière a pour conséquence de se déplacer a contre-sens de la gravité. Ainsi le trou noir au lieu de l’attirer a lui, va le rejeter et ainsi agrandir le portail.

Le différenciateur : Un trou noir créé, un portail suffisamment large pour une personne, nous voilà donc avec un passage. Mais un passage vers où ? Le différenciateur est là pour programmer l’arrivée, que ce soit dans l’espace, ou dans le temps. Il suffit pour se déplacer dans l’espace de mouvoir la sortie du trou de ver à un autre endroit, tapez quelques instructions et mes algorithmes s’en chargeront. Pour se déplacer dans le temps, le différenciateur fournit une une charge électrique au mini trou de ver (avant son expansion grâce au dilatateur). On fait accélérer ensuite cette charge dans l’une des extrémités du trou de ver pour créer une divergence temporelle croissante entre les deux extrémités. On a alors une différence d’àge entre les deux extrémités et on peut donc voyager dans le temps. Bien entendu, tapez de même quelques données sur le clavier numérique et laisser faire mes algorithmes.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»