28/05/14 Un pas pour l’Homme, un bond dans l’espace-temps

Nous y voilà… Plus que quelques instants avant de franchir l’ultime pas. J’ai rentré les coordonnées pour me déplacer d’un seconde dans le futur et d’un mètre vers l’ouest. Il me semble plus sage de résumé toutes les connaissances pour comprendre et faire fonctionner cette machine, dans le cas hypothétique qu’il m’arrive un dommage quelconque.

J’utilise pour voyager dans l’espace-temps un trou de ver, il s’agit d’un passage entre deux parties de notre univers. Ce passage ne peut s’ouvrir que par la distorsion de l’espace-temps provoqué par une divergence temporelle entre deux points proches. Cette divergence temporelle, ou ralentissement du temps pour les plus simples d’esprits, est provoqué par la simple gravitation, mais seul la gravitation gigantesque d’un trou noir, ou singularité, peut causer une divergence temporelle  suffisante pour créer un trou de ver. Cette découverte d’Einstein, ne sera pas la seule qui nous sera utile, l’intrication quantique, phénomène fortement lié au trou de ver,  qui correspond à une liaison qui se forme entre deux particules. J’utilise l’intrication quantique pour déplacer le corps de l’homme à travers un trou de ver, malgré la forte gravité du trou noir au plein centre.

Tout ces phénomènes, ma machine les utilise ou les crée grâce à ses 4 composants pour fonctionner et ainsi réaliser le rêve de l’humanité, se déplacer sans effort dans l’espace-temps.

Tout cela, vous pourrez le comprendre dans l’ouvrage de mon collègue Paul Davies : « Comment construire une machine à explorer le temps? » Nous avons eu tous les deux les mêmes intuitions.

Et il est temps pour moi de réaliser concrètement ce rêve. Je prend une dernière bouffée d’air frais, et je me lance vers l’inconnu.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»